14210 articles - 12260 brèves

(2004) Fraysse Jacqueline députée : visite à Nanterre (17 novembre)

Mise en ligne : 28 November 2004

Dernière modification : 3 January 2005

Texte de l'article :

COMME ses prérogatives le lui permettent, la députée PC des Hauts-de-Seine Jacqueline Fraysse a rendu une visite inopinée hier matin à la maison d’arrêt de Nanterre. Une visite visant à constater elle-même les conditions de détention dans cette prison, surpeuplée en permanence. Jacqueline Fraysse s’est longuement arrêtée dans le quartier des mineurs. 
« Je regrette que ces adolescents ne puissent pratiquer plus d’activités sportives, faute d’éducateurs », a commenté la députée, ex-maire de Nanterre, hier soir. « Il serait également souhaitable que les mineurs aient plus d’heures de cours et aussi qu’un enseignant puisse être présent pendant les vacances scolaires pour éviter de longues périodes d’inactivité. » Faute de temps, Jacqueline Fraysse n’a pas visité les cellules des détenus adultes. « Mais je reviendrai bientôt », affirme-t-elle. Cette visite lui aura toutefois permis de soumettre quelques interrogations à la direction de l’établissement. « Sur le plan sanitaire, il semble que la maison d’arrêt manque de médecins, que les détenus ne peuvent bénéficier que de trois douches par semaine. » Après cette matinée passée derrière les murs de la prison, la députée s’interroge également sur « un vrai problème de société ». « Est-il judicieux de faire se côtoyer les personnes en attente de jugement, en détention provisoire, jugées pour de petits délits ? » se demande-t-elle.