14219 articles - 12260 brèves

(2011) Suicide d’un gardien de prison à Châteaudun

Mise en ligne : 16 January 2011

Dernière modification : 29 January 2011

Texte de l'article :

Suicide d’un gardien de prison à Châteaudun
le 17 janvier 2011 à 22h59,

Agé de 37 ans, il s’est donné la mort jeudi dans un centre de secours du Loir-et-Cher où il était pompier volontaire. Le syndicat Force ouvrière associe ce geste ultime aux conditions de travail dans la prison, devenue une "zone de non-droit".

Un surveillant du centre de détention de Châteaudun (Eure-et-Loir), âgé de 37 ans, s’est donné la mort jeudi dans un centre de secours du Loir-et-Cher où il était pompier volontaire, a-t-on appris lundi auprès du syndicat Force ouvrière, qui associe ce geste ultime aux conditions de travail dans la prison.
 
"Selon les éléments dont nous disposons, nous avons acquis la conviction que le suicide de notre collègue est dû à 80 % à ses conditions de travail", a indiqué lundi un porte parole local FO pénitentiaire. "Nous allons oeuvrer pour que ce suicide soit reconnu par l’administration pénitentiaire comme un accident de travail", a-t-on précisé de même source. "Notre collègue a été victime de cinq agressions physiques en six ans, dont une très grave il y a 18 mois, ce qui lui a valu un arrêt de 7 mois", a souligné le syndicat. Une minute de silence a été respectée ce lundi à l’appel des agents, en hommage à leur collègue défunt.

Un psychologue s’est rendu dans l’après-midi au centre de détention de Châteaudun, à la rencontre des gardiens, tandis qu’une entrevue s’est déroulée le matin entre la direction et les syndicats. "La prison de Châteaudun est devenue une zone de non-droit où les détenus ont pris le dessus. Aujourd’hui, nous demandons que les auteurs d’agressions sur les personnels soient transférés dans d’autres établissements, pour que les victimes n’aient plus à les côtoyer", a insisté le syndicat. L’administration pénitentiaire n’a pu être jointe lundi soir. Le centre de détention de Châteaudun compte 600 détenus.

Source : LCI-TF1