14225 articles - 12260 brèves

La santé de Paskal Laizé se dégrade : la C.A.R.B. en appelle à Amnesty International

Mise en ligne : 24 December 2003

Texte de l'article :

La Coordination Anti-Répressive de Bretagne vient de saisir le secrétariat international de l’association humanitaire Amnesty International de l’inquiétante situation du prisonnier politique breton Paskal Laizé. Agé de bientôt 38 ans, père de deux enfants (15 ans et 10 ans ½), électricien de profession, il avait été arrêté le 2 mai 2000. Il raconte les mauvais traitements lors de la garde à vue : "insultes, menaces verbales et physiques à mon endroit et ce qui pourrait arriver à mes proches, surtout mes deux enfants âgés à l’époque de 11 ans ½ et 7 ans de mon et ex-compagne, constamment des coups ne laissant pas de marque au niveau de la tête".
 
Il est détenu "provisoire" depuis mai 2000 à la prison de la Santé à Paris.
Il dément toute implication dans "L’Affaire de Quévert".
Ayant été victime d’un grave accident de la circulation quelques mois avant son arrestation, il ne bénéficie pas des soins nécessaires.

Sa santé se dégrade régulièrement et dangereusement sans qu’il puisse être soigné, ni correctement, ni régulièrement. Nous savons déjà qu’il ne marchera plus jamais normalement ; à cette pathologie lourde s’ajoutent maintenant de graves problèmes à l’abdomen avec risque d’éventration.

C’est pourquoi nous effectuons cette démarche auprès d’Amnesty International afin que le présumé innocent Paskal Laizé soit immédiatement libéré (il a déjà effectué plus de 43 mois de détention "provisoire" !) et qu’il puisse ainsi se soigner correctement.

De larges extraits du dossier transmis à Amnesty International sont disponibles sur notre site :

http://membres.lycos.fr/prizonidi/d...
Ou www.prizonidi.org, rubrique "dernières infos"

Communiqué de presse de la CARB, 18 Décembre 2003