14210 articles - 12260 brèves

Lettre 041 Prison de Turi, 25 mars 1929

Mise en ligne : 6 February 2005

Dernière modification : 10 April 2005

Texte de l'article :

Prison de Turi, 25 mars 1929

Très chère Tania,

... J’ai reçu une carte postale de Mme M.S., laquelle me demande des conseils pour son mari à propos de livres de philosophie. Écris-lui que je ne puis lui répondre directement, que je me porte assez bien, etc., etc., que je salue très cordialement son mari, etc. Transcris-lui cependant ce passage : « Le meilleur manuel de psychologie est celui de William James, traduit en italien et publié par la Librairie milanaise ; il doit coûter cher puisque, avant guerre, il coûtait vingt-quatre lires. Il n’existe pas de traité de logique en dehors des habituels manuels scolaires pour les lycées. Il me semble que S. accorde trop d’importance à une documentation scolaire et qu’il se trompe lorsqu’il s’imagine qu’il trouvera dans des livres de ce genre plus qu’ils ne peuvent réellement donner. La psychologie, par exemple, s’est presque complètement détachée de la philosophie pour devenir une science naturelle comme la biologie et la physiologie ; et encore pour étudier à fond la psychologie moderne faut-il avoir de nombreuses connaissances et plus spécialement de physiologie. C’est ainsi que la logique formelle, abstraite, ne trouve plus aujourd’hui beaucoup de partisans, en dehors des séminaires où l’on étudie à fond Aristote et saint Thomas. La dialectique, par contre, c’est-à-dire la forme de la pensée historiquement concrète n’a pas encore été mise en manuels. D’après quoi, il devrait agir ainsi pour améliorer sa culture philosophique - 1. étudier un bon manuel d’histoire de la philosophie, par exemple le Résumé d’histoire de la philosophie de Guido de Ruggiero (Bari, Laterza, 18 lires) et lire plusieurs classiques de la philosophie, le cas échéant dans des extraits, comme ceux publiés par le même éditeur Laterza de Bari dans la Petite Bibliothèque Philosophique où ont para de petits volumes de pages choisies d’Aristote, de Bacon, de Descartes, de Hegel, de Kant, etc., etc., avec des commentaires. Pour s’initier à la dialectique il devrait lire, bien que cela soit pénible, quelque gros volume de Hegel. L’Encyclopédie, admirablement traduite par Croce [1], coûte très cher aujourd’hui : environ cent lires. Un bon livre sur Hegel est aussi celui de Croce à condition que l’on se souvienne que dans ce livre Hegel et sa philosophie font un pas en avant et deux en arrière : si la métaphysique est condamnée on retourne cependant en arrière dans la question des rapports entre la pensée et la réalité naturelle et historique. En tout Cas voici la route à suivre : pas de nouveaux manuels (le Fiorentino suffit), et, au contraire, lecture et critique personnelle des grands philosophes modernes. » Il me semble que cela suffira. ... Très chère. Je t’embrasse affectueusement.

ANTOINE

Notes:

[1] Benedetto CROCE : philosophe italien né en 1866 dans les Abruzzes, mort en 1959, universellement célèbre, pratiqua et répandit une philosophie post-hégélienne que Gramsci combattit de sa prison