14249 articles - 12260 brèves

Lettre de Michel Ghellam

Mise en ligne : 13 February 2002

Dernière modification : 12 December 2002

Texte de l'article :

Michel Ghellam
Bat A. QI C237
Centrale St. Maur, Bel Air
36225 St. Maur

Le 13/02/2002
A Maître Françoise Luneau


Après avoir vu un membre de la direction, à présent, j’en sais un peu plus sur les "raisons" de ma mise à l’isolement.
Selon la direction j’avais une influence trop grande sur l’ensemble de la centrale, que l’insécurité "régnait" sur certains détenus et agents de l’administration…
La direction ne pouvant plus assurer la sécurité de l’établissement, il a été décidé d’un baluchonnage collectif (le collectif étant les mecs que je côtoyais, 11 en tout).
Comme la direction régionale d’ici est la même qu ’à Paris et que dans la région parisienne, ils ne veulent plus me voir pour l’instant, ils ont décidé de me mettre à l’isolement ici, en attendant mon transfert dans un autre établissement.
Bien qu’il n’y ait pas eu de gestes ou de mots déplacés, ils m’imposent une mesure d’isolement très stricte.
En fait les élections approchent et ils ne veulent pas voir la moindre vague durant cette période. Aussi ont-ils décidé ainsi pour ceux qui étaient susceptibles de ne pas courber l’échine face à l’impératif catégorique de l’administration pénitentiaire.
Après deux mois de détention dite normale me voilà à nouveau à l’isolement parce que la direction projette sur moi ses craintes d’insécurité, et comme ce qu’ils pensent (fantasment serait plus approprié) ne peut être que la vérité, ils ont exercé leur petite autorité…
Et peu importe la réalité surtout si ce n’est pas la leur…

Je ne sais donc pas combien de temps je vais rester dans ce QI avant de passer dans un autre.

Voilà où nous en sommes…
En attendant d’avoir le plaisir de vous voir, recevez mon amitié.

Michel