14225 articles - 12260 brèves

Roland Agret : pourquoi Frédéric Ricard, gravement malade, doit sortir de prison

Mise en ligne : 6 February 2004

Dernière modification : 26 October 2004

Texte de l'article :

Ecouter le soutien à Fédéric Ricard par Roland Agret
http://www.survivreausida.net/article5756.html

Frédéric RICARD a été condamné à 5 ans de prison pour une affaire de « corruption de mineures [1].

Il est hémophile A, avec des complications articulaires. Des facteurs hémorragiques ont obligé des séries de perfusion qui ont entrainé de nouvelles complications : hépatite C, et sa contamination par le virus du SIDA.

Le 1er août 2003, sur avis d’experts, le Juge d’Application des Peines prononce une mesure de suspension de peine. Le procureur de la République, certainement éminent expert lui-même va à l’encontre de la décision du JAP et fait appel. Le 16/12/2003, Frédéric RICARD est à nouveau incarcéré à la Maison d’arrêt de Villeneuve les Maguelonne.

Roland AGRET, avec qui j’ai parlé cet après-midi, a connu Frédéric quelques jours avant sa mise en détention. Quand Roland AGRET se présente, il dit : « je suis une erreur judiciaire reconnue ». En effet, il avait été condamné à 15 ans de réclusion criminelle, malgré ses protestations d’innocence. Après sept ans de « durs combats », il a été d’abord été gracié, suite à une grève de la faim « interminable » avec le soutien de sa femme, d’amis et de gens. Après sa libération, il a continué à se battre, jusqu’à obtenir la révision de procès en 1984.

La question qui s’imposait pour commenter la discussion avec lui, c’était donc forcément : « Roland Agret, croyez-vous en la justice française ? ». Rires et réponse de l’intéressé.

Contact :
Action justice, BP 429, 26004 VALENCE
tél : 06 21 18 91 40

Notes:

[1] Appel à soutien de Frédéric Ricard, malade du sida