14225 articles - 12260 brèves

(2004) l’appel à solidarité de sa femme Leila contre l’isolement

Mise en ligne : 6 April 2004

Dernière modification : 14 November 2004

Texte de l'article :

Paris, le 29 mars 2004

Après une femme incarcérée qui accouche menottée, un jeune qui se retrouve handicapé par manque de soin en prison et, tant d’autres cas dont on ne parle pas, la direction de la maison centrale de Moulins Yzeure place un malade du sida au quartier d’isolement.

Mon mari, Laurent Jacqua subit un fois de plus l’injustice et l’arbitraire au sein de cet établissement en se retrouvant au quartier d’isolement (aucun contact sauf avec le personnel, 1h de promenade matin et après-midi dans une cours grillagée faisant 10m²) sur décision du directeur de la centrale qui met en place un régime irresponsable imposé aux détenus, qui n’est basé que sur le sécuritaire d’où la multiplication des incidents, des actions et mouvements au sein de l’établissement.

Laurent est atteint par le VIH depuis 1994, sous tri thérapie depuis 1994 (son livre « la Guillotine carcérale, silence on meurt » aux éditions Nautilus retrace son parcours) et tous ces transferts (17 établissements durant ces 6 dernières années), ces mises à l’isolement ont des répercussions très nocives sur son état de santé, son équilibre.

Toutes ces mesures sont dues à son discours qui lutte pour ses droits et sa dignité. Ses écrits parus dans la presse, son livre et, quelques émissions de radio que j’ai faite ne sont pas étrangères aux décisions prises par l’administration pénitentiaire.

Il tient un discours « subversif ». Il faut donc l’écarter de la détention, éviter tout soutien de la part de ses co-détenus.
Laurent a prévu des actions pacifiques pour protester après un éventuel refus de la suspension de peine qui sera étudiée le 4 mai.

Ce placement a été décidé par le directeur de la centrale le mardi 23 mars pour une durée de 3 mois.
Un médecin de l’UCSA lui a délivré un certificat médical attestant que son état de santé était incompatible avec un placement à l’isolement.
Nous nous battons une fois de plus contre ces décisions injustifiées et totalement arbitraires.
Notre lutte, notre combat sont légitimes et ne pourront être efficaces qu’avec l’appui de tous.

Leila Jacqua