14225 articles - 12260 brèves

(2004) Le Groupe MIALET apporte son soutien à Laurent Jacqua, mis à l’isolement

Mise en ligne : 3 April 2004

Dernière modification : 14 November 2004

Texte de l'article :

COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Groupe MIALET a appris avec inquiétude les conditions du placement au quartier d’isolement de Monsieur Laurent JACQUA, actuellement détenu à la prison centrale de Moulins.

Selon une pratique désormais courante, le placement au quartier d’isolement de ce détenu a été décidé par le chef d’établissement sans justifier auprès de l’intéressé des motifs précis et détaillés ayant pu motivé une telle décision.

En l’occurrence, il a seulement été évoqué le contenu des conversations téléphoniques autorisées qu’il aurait eu avec de tierces personnes, et notamment son conseil, et le caractère soit-disant subversif de celles-ci !

Il s’agit donc d’une décision qui relève d’un arbitraire total et qui, de ce seul fait, est inacceptable.

En outre, cette mesure a été prise au mépris d’un avis médical circonstancié attirant l’attention de la direction de l’établissement pénitentiaire concerné sur l’incompatibilité existant entre l’état de santé de Monsieur JACQUA et sa mise au quartier d’isolement.

Le conseil de ce détenu est immédiatement intervenu auprès du directeur de la centrale de Moulins pour dénoncer de telles pratiques et demander, au regard notamment des éléments médicaux fournis, la levée immédiate de cette mesure.

Aucune réponse n’a été donnée à ce jour à cette demande par l’Administration Pénitentiaire.

Le Groupe MIALET s’associe bien entendu aux protestations de ce détenu, de sa famille et de son conseil et entend dénoncer de telles pratiques, dont l’accroissement est des plus inquiétants.

Elles sont indignes d’un état de droit membre de l’Union Européenne qui se doit, à ce titre, d’être soucieux des éventuelles atteintes aux droits de l’homme, du citoyen et donc du détenu.