14224 articles - 12260 brèves

A.D.N. : scandaleuse provocation contre Alain Solé.

Mise en ligne : 21 June 2004

Dernière modification : 14 November 2004

Texte de l'article :

Communiqué de presse
de la Coordination Anti-Répressive de Bretagne

Dans un courrier adressé à son avocate, Maître Isabelle Coutant-Peyre,du barreau de Paris, le prisonnier politique breton Alain Solé dénonce une nouvelle provocation de la Justice française.
Celle-ci dispose déjà en effet de l’A.D.N. d’Alain Solé.
Pour la Coordination Anti-Répressive de Bretagne,
Le porte-parole,
Claude Le Duigou.

************************

Extraits de la lettre d’Alain Solé
"Ce jour, mardi 15 juin 04, à 10 h 30, deux personnes m’ont convoqué afin de prélever des échantillons pour ADN. Ces deux personnes ne se sont pas présentées officiellement (police ? justice ?) et ne m’ont pas fourni de document tel un acte de procédure ou un ordre de mission émanant de l’avocat général.
Cette incompréhension et ma méfiance à ces égards m’ont mis dans le doute et j’ai donc naturellement refusé de m’y soumettre.
Je sais que la prison est une zone de non droit mais il est irrespectueux de considérer les détenus comme de vulgaires individus auxquels s’applique une autorité arbitraire.
Si j’étais libre, ces personnes se seraient présentées, d’une part, avec leurs fonctions et l’ordre officiel du Parquet à mon domicile et avec les politesses d’usage.
Toutefois, si je dois me soumettre à cet acte conformément à un texte de loi l’exigeant, je le ferai seulement avisé par les documents officiels ainsi que de la fonction des personnes en charge d’exécuter cette mission judiciaire ou policière. (...)
A. Solé
15 juin 2004"

Coordination Anti-Répressive de Bretagne
BP 20
22390 Boulvriag

Infos : http://prizonidi.free.fr
Contact : carb@voila.fr