14224 articles - 12260 brèves

La convalescence d’Alain Solé ne peut se dérouler en milieu carcéral

Mise en ligne : 1 July 2003

Texte de l'article :

Communiqué de presse.

Le prisonnier politique breton Alain Solé, qui avait subi avec succès et en urgence un triple pontage coronarien le 11 juin 2003 à l’Hôpital Pompidou à Paris, est à nouveau en détention à l’Hôpital Pénitentiaire de Fresnes. Ce n’est pas là-bas qu’il sera soigné correctement.

Suite au triple pontage coronarien subi, il aurait du être envoyé dans un centre de repos pendant un mois.
C’était l’avis des médecins experts tel qu’ils l’ont exprimé dans le rapport remis à la Cour d’Appel de Paris.

ALAIN SOLE EST TOUJOURS EN DANGER DE MORT.

Il doit être libéré immédiatement, et c’est d’autant plus vrai qu’il est détenu sans procès depuis le 1er octobre 1999.

le 23 juin 2003,
Michel Herjean,
secrétaire de Skoazell-Vreizh