14224 articles - 12260 brèves

Le Juge d’Instruction désigné pour la plainte d’Alain Solé

Mise en ligne : 2 June 2003

Texte de l'article :

Communiqué de presse du 31 mai 2003

Le Juge d’Instruction désigné pour la plainte d’Alain pour « mise en danger de la vie d’autrui » (« non assistance à personne en péril »), est Monsieur Eyraud, Juge d’Instruction à Nanterre.

C’est Maître Isabelle Coutant-Peyre, du Barreau de Paris, qui assure la défense globale des intérêts d’Alain Solé. Ce prisonnier politique breton , arrêté le 1er octobre 1999, est toujours en détention « provisoire » et est actuellement emprisonné à la Maison d’Arrêt de Fresnes. Il était précédemment, détenu à la Maison d’Arrêt de Nanterre.

Alain Solé souffre d’un diabète de type 3, nécessitant un traitement permanent d’insuline, et entraînant la dégradation progressive des fonctions essentielles, et notamment d’organes vitaux.

Il se trouve privé par les représentants de l’administration pénitentiaire des soins et actes médicaux nécessaires, manquements entraînant une aggravation de sa santé, et mettant en péril sa survie. Il a fallu qu’une grave alerte survienne le 4 octobre 2002, entraînant son hospitalisation en urgence pour qu’enfin soit ordonnée une expertise médicale.

Sa plainte avait été déposée le 3 janvier 2003, au Tribunal de Grande instance de Nanterre.

Le récent rapport d’Amnesty International fait connaître les graves inquiétudes de cette association au sujet d’Alain Solé :
http://web.amnesty.org/report2003/fra-summary-fra
 
Mardi prochain 3 juin 2003, à partir de 14 heures, la chambre de l’instruction de la Cour d’Appel de Paris examinera une nouvelle demande de mise en liberté d’Alain Solé.

Pour la Coordination Anti-Répressive de Bretagne,
Le porte-parole,
Claude Le Duigou

Site internet
http://www.prizonidi.org