14210 articles - 12260 brèves

"Prison d’Alexandrie" (mai-juin 1980)

Mise en ligne : 21 February 2003

Dernière modification : 5 July 2003

Texte de l'article :

Encore une journée qui vient de passer,
Sans un fait important ne puisse la marquer
Comm’sur un vieux tableau d’un portrait sans âge,
Les jours passent et ont le même visage
Comm’une photographie, une image
C’est toujours le morne et triste paysage.

Le temps ne laisse comme solides traces :
- une petite ride que rien n’efface
- une nouvelle croix sur chaque agenda ;
Ce que je veux n’avance que d’un petit pas...
Je me désespère mais il arrivera
L’instant merveilleux où tu seras dans mes bras

Solitaire, je me noie dans ma cellule,
Je m’enfonce sans faire la moindre bulle,
Submerbge par le cafard de l’habitude,
Et mon désespoir n’ait de ma lassitude....

Mais devrais-je vendre mon âme à Satan,
Pour nre pas avoir à attendre, si longtemps
Que dois-je faire pour pouvoir sortir d’ici,
Pour quitter, à jamais l’Enfer de Fleury ?
Pour que je connaisses par Toi : le Paradis ?
Quand Je sortirai, seras-tu aussi "Jolie" ?

Il ne pourrait exister de plus fascinant
Ton corps - aux contours excitants - si émouvant !
Gentil Petit Dragon, Beauté Magnifique,
Tu n’as rien d’un rêve chimérique
Ni d’une vieille légende Biblique
Mais tu es d’une splendeur fantastique.

Il faut dans toute attente : l’Espérance
Peu à peu, tout arrive à échéance.
Dans l’attente : Patience et Espérance,
Courage, bientôt, viendra ma délivrance.

Maintenant, il ne reste plus qu’à patienter
Le moment, ou enfin, je pourrais t’approcher.
Je ne puis t’oublier, malgré l’isolement
Que procure cet ermitage ennuyant
Je ne peux souhaiter qu’une chose hardiment
T’avoir après la fin de cet internement...

L’Ange Déchu